Vienne : une évasion tendance hiver

Théâtre de de ViennePendant quatre année consécutives, la capitale autrichienne a été qualifiée de ville la plus agréable du monde. En 2013, elle laisse la place à Melbourne mais continue d’occuper la deuxième marche du podium : si vous cherchez où partir cet hiver, il est temps de goûter à la douceur de vivre viennoise...

L’empire des cafés

Comme à Paris, les cafés ont joué et jouent toujours un rôle central à Vienne en participant à l’art de vivre de la ville. Même en tant que touriste, il ne faut pas hésiter à se prendre au jeu et à pousser, au hasard ou non, la porte de n’importe quel café où vous serez sans aucun doute chaleureusement accueilli.

L’un des plus réputés, le café Landtmann, existe depuis les années 1750 (avant la naissance de Mozart !) ; d’ailleurs classé monument historique, on y apprécie autant le contenu des tasses et des assiettes (mokas et apfelstrudel - gâteau aux pommes) que la décoration classieuse et l’ambiance feutrée du lieu. La carte des cafés est du reste assez impressionnante, avec une vingtaine de recettes.

Sur le divan...

L’ancien appartement et cabinet du Dr Freud est aujourd’hui aménagé en musée : il est émouvant de pénétrer dans l’immeuble et de sonner comme si l’on était attendu. Dans le vestibule, la mallette du maître avec ses initiales attire pour le moins l’attention ; ensuite, on entre dans l’appartement cossu où il ne reste, malheureusement, pratiquement rien de son cabinet.

En revanche, la salle d’attente et ses fauteuils ont été miraculeusement conservés, ainsi que la collection d’antiquités du Docteur mise à disposition par sa fille. Les photos d’archives font remonter le temps et l’on constate que le fameux divan n’est pas un mythe... Une entrée émotionnelle dans l’univers du père de la psychanalyse.

Le Mumok, ovni-musée

Vu de l’extérieur, on l’imagine aisément habité par Dark Vador : un bâtiment auquel la roche sombre offre des nuances de gris assez surprenantes, sorte d’immense cube percé de quelques meurtrières même si la lumière entre surtout par le toit. Et, surprise, l’intérieur est très clair : symbole de la modernité architecturale, le Mumok a aussi pour vocation d’être la vitrine de l’art contemporain à Vienne. Sa collection permanente, qui rassemble plus de 900 œuvres, fait une large place au pop art, au nouveau réalisme et à l’actionnisme viennois. Le musée propose une nocturne tous les mercredis.

La splendeur baroque

Le somptueux palais Liechtenstein situé dans la vieille ville est l’un des bijoux du baroque à Vienne ; les ouvertures au public se font rares mais des dates sont d’ores et déjà sont programmées les 6 et 20 décembre 2013. Réservation indispensable.


Écrit par Dids le dans Vacances en ville

Réseaux sociaux

Poster un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : ah4zamu2it