Mes vacances inoubliables en Australie

Harbour bridge

L’Australie est une destination touristique qui m’a toujours fait rêver. La preuve, je n’ai pas hésité à souscrire un crédit pour réaliser ce projet de voyage. Voilà près d’une semaine que j’ai posé mes valises et j’ai encore de magnifiques images du paysage australien plein la tête.

Patrimoine et architecture

Près de vingt-six heures de vol ont été nécessaires pour que je rallie enfin la terre des kangourous. Et comme l’avion a atterri à l’aéroport de Sydney, ma découverte de cette île-continent a commencé par cette célèbre mégalopole australienne. Le premier monument que je devais visiter à tout prix était bien sûr le Sydney Opera House. J’ai enchaîné par le Harbour Bridge avec une traversée en vélo mémorable. Ensuite, je me suis rendu à la Tour de Sydney, avant de faire du shopping au Queen Victoria Building.

Ma deuxième ville d’escale fut Melbourne. On m’avait conseillé le Parliament House of Victoria. Malheureusement, le site n’était pas accessible au grand public à cause des séances parlementaires qui s’y tenaient. Laissé un peu sur ma faim, je me suis dirigé vers la gare de Flinders street, un magnifique bâtiment construit au dix-neuvième siècle. Sinon, la Federation Square et l’Hôtel de Ville de Melbourne méritaient aussi le détour.

Whitsunday islands

Nautisme et farniente

Après la découverte de ces principaux sites architecturaux des deux principales villes de l’Australie, j’ai réservé un vol intérieur en direction de Whitehaven Beach, dans l’État du Queensland. On dit que cet archipel abriterait les plus belles plages du pays : et c’est vraiment le cas. Plus précisément, je recommande le Whitsunday Island. S’étalant sur sept kilomètres, les plages de sable blanc de cette île sont bordées par une mer turquoise cristalline et chaude.

Mais difficile de séjourner en Australie sans monter sur une planche de surf. Et la station balnéaire qui se prête merveilleusement à cette activité est Gold Coast. Sur les plages de Broadbeach, de Main Beach et de Surfers Paradise, les vagues atteindraient des hauteurs impressionnantes. Quant à moi, n’étant pas un pro du surf, j’ai décidé de faire de la plongée sous-marine à la Grande Barrière de Corail.

Faune et curiosités naturelles

Kangourous

Je suis également venu sur les terres australiennes pour faire plein de photos d’animaux endémiques du pays, dont notamment les marsupiaux. Et la meilleure manière de les observer dans leur milieu naturel est de faire des randonnées dans les parcs naturels australiens. Ainsi, le parc National des You Yangs regroupe la population de Koala la plus importante de l’Australie. J’ai eu un grand coup de cœur pour le diable de Tasmanie, un marsupial carnivore aujourd’hui proche de l’extinction. Vous pouvez les regarder de près au Devil Ark à Sydney.

Enfin, je terminerai mon récit de voyage en Australie avec les curiosités naturelles du pays. L’incontournable reste bien-sûr l’Uluru. Cet immense rocher rouge composé essentiellement de grès, domine majestueusement l’outback. L’entrée sur le site est payante, mais l’Ayers Rock vaut largement le prix du ticket. Même si c’est contraire aux croyances des aborigènes, une ascension de l’Urulu est possible via un petit sentier. Par respect pour les coutumes et croyances associées à ce rocher, je me suis contenté d’admirer le rocher de loin.

Écrit par Dids le dans Vacances à la mer

Réseaux sociaux

Poster un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : sf2umrbmg8