Mon voyage au coeur de la Thaïlande

Me voilà de retour au pays, après un voyage de quinze jours en Thaïlande. Je suis encore sous les effets du décalage horaire, je suis épuisé, mais déjà je projette de repartir là-bas dès que possible ! Pourtant, j’ai visité pas mal de pays en Asie et sur d’autres continents, mais la Thaïlande m’a séduit au plus haut point.

Oui, je peux l’avouer : je suis tombé amoureux de la Thaïlande ! J’ai encore dans les yeux l’émerveillement des paysages, j’entends toujours les mille bruits de ce pays, j’ai dans le nez ses odeurs si caractéristiques...

Bangkok : une ville unique au Monde

Dans les alentours de Siam, un quartier très animé

Ce qui surprend quand on arrive à Bangkok, c’est le bruit et les odeurs. Il y a un parfum unique fait de milliers de fragrances : odeurs de plantes, de cuisine, de fumée, d’eau de pluie... Et partout un monde fou qui circule à pied, en deux roues, en voitures, en bus... la ville est énorme, démesurée !

Elle est faite de mille contrastes : le contemporain qui se mélange à l’ancien, la misère face à la richesse, le folklore, les traditions et la jeunesse moderne... tout est surprenant et totalement dépaysant.

Des temples et des palais par centaines...

Palais Vimanmek à Bangkok

Pour visiter la ville, il faut plusieurs jours et je pense que pour la comprendre, il faut bien plusieurs mois... N’ayant pas tout ce temps devant moi, je me suis contenté de visiter quelques temples et palais (il y en au total plus de 400 !). Parmi ceux qui m’ont intéressés, il y a le « Grand Palais » et « Wat Phra Kaeo » ce qui veut dire le temple du bouddha d’émeraude. On y admire tout l’art thaïlandais dans ses dorures et ses décorations tarabiscotées.

Je suis allé aussi visiter le musée national des éléphants royaux, dans le palais Vimanmek. Au passage, je rappelle que l’éléphant blanc est sacré chez les thaïlandais, il est le symbole de la prospérité et il est lié à l’histoire de bouddha. J’ai visité aussi l’incontournable Wat Ratchanatdaram dont l’originalité n’est pas exagérée...

Des musées extraordinaires : ceux de la médecine légale, de l’anatomie, de la criminologie, de la parasitologie !

Il n’y a que dans les pays d’Asie qu’on peut voir ce genre de chose, je crois. Allez-y, vous regarderez le corps humain d’une autre façon... on peut y contempler notamment des corps embaumés (ceux de criminels, de suicidés...), des organes humains difformes, etc. Ces musées sont regroupés dans l’enceinte de l’Hôpital Siriraj.

Les marchés : un monde à part entière

Marché aux fleurs à Bangkok

Les marchés thaïlandais sont réputés dans le monde entier. Ils sont foisonnants, passionnants... J’ai adoré ! J’ai failli me faire voler mes lunettes de soleil... par un singe ! Il y en a partout et attention : ils sont volontiers chapardeurs ! C’est sur les marchés qu’on a une idée réelle de la culture thaï.

La diversité de leurs cultures devrais-je dire plutôt. C’est fascinant de regarder vivre ces marchés, les échanges entre commerçants, les étals... le tout dans une atmosphère bruyante et trépidante.

J’ai osé goûter à des préparations culinaires aux couleurs improbables et délicieusement épicés. Un régal ! A essayer absolument, les crevettes vivantes au piment ! Cela crépite dans la bouche ! Enorme !

Les massages : une expérience dont on ne ressort pas indemne !

C’est en revenant du marché que je me suis risqué dans un salon de massage que mes amis m’avaient recommandé. Je m’attendais à être malaxé, trituré des pieds à la tête, tordu, pressé, étiré, bref : malmené.

C’est bien cela, mais en plus fort ! On en ressort aussi léger qu’une pierre ponce avec la sensation d’être tout neuf ! C’est génial. Cela dure presque une heure et on admire la force de la masseuse (qui avait pourtant de petites mains).

L’île de Koh Phangan : l’éden en Thaïlande !

Plage à Koh Phangan

Dans ma deuxième partie du séjour, je suis parti sur l’île de Koh Phangan. Je ne devais y rester que quelques jours mais le cadre enchanteur m’a pris au piège et j’y suis resté plus longtemps que prévu. L’île se situe dans le sud est du pays, c’est une île au goût de paradis.

Les plages sont en sable très blanc et très fin. La couleur de l’eau est digne d’une carte postale, et ma chambre était tout simplement celle d’un palais. J’ai profité d’une piscine privée qui surplombait la plage, au milieu de la végétation luxuriante, avec mini bar et douche extérieure... un bonheur !

Couché de soleil à Koh Phangan

J’ai pu faire de la plongée autour de l’île et je me suis offert une mini croisière sur une jonque qui fait le tour de l’île pour découvrir les fonds sous-marins. Je n’ai jamais vu une eau si claire. On distinguait parfaitement les coraux et les poissons. L’ambiance à bord était très sympa, décontractée et nous avons partagé un déjeuner typique avec le patron de la jonque.

Il faut dire que les thaïlandais sont d’un naturel aimable. Ils aiment à rire et plaisanter et ils sourient tout le temps. Il ne faut pas croire que cette gentillesse soit de la servilité, loin de là. Les thaïlandais sont seulement naturels.

On ne se lasse pas de ce pays, il me manque déjà ! Si vous comptez y voyager prochainement, ne manquez pas de consulter le site de l’Office National du Tourisme de Thaïlande ainsi que ce guide qui vous seront très utiles pour préparer votre voyage.

Écrit par Max le dans Vacances à la mer

Réseaux sociaux

Poster un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : n6tghxkan8