Un week-end extraordinaire en Sologne

Pour notre anniversaire de mariage, ma femme n’a pas fait les choses à moitié puisqu’elle nous a organisé un week-end en amoureux. Nous avons tout simplement passé des journées de rêve.

Direction Chaumont-sur-Tharonne

Cela fait des semaines que ma moitié concocte en secret notre petite escapade à deux. En effet, pour nos cinq années de vie commune, nous avons fait le projet de se retrouver en amoureux loin des tumultes de notre appartement en centre-ville. Pour être sûre de la concrétisation de notre projet, elle a ainsi décidé de s’occuper de l’organisation de notre week-end. Sinon, comme elle voulait à tout prix m’en faire la surprise, aucune information n’a filtré tout au long des préparatifs.

Je n’étais au courant de la destination que la veille du départ. Et encore, elle m’a seulement vaguement parlé d’un magnifique domaine situé dans un immense parc boisé de près de quatre cents hectares. Malgré le très long trajet à faire, j’étais très impatient d’arriver à la commune de Chaumont-sur-Tharonne. Ce petit village français m’a déjà beaucoup enchanté de par ses jolies maisons en briques et ses édifices religieux sans doute du seizième siècle que j’ai repérés par ci et par là.

Toutefois, j’avais surtout le souffle coupé lorsque l’on s’est arrêté devant le domaine des Hauts de Bruyères, notre lieu de résidence pour ces deux journées. Ma femme y a en effet réservé un cottage situé au cœur de la nature. À peine nos bagages déposés, nous partons sans plus attendre explorer les lieux. Du moins les activités qui sont proposées aux visiteurs. Nous étions vraiment gâtées de ce côté-là.

Pour preuve, il n’y avait que l’embarras du choix entre la randonnée et les raids en vélo dans la forêt, le golf, l’équitation, le paintball, ou encore le tir à l’arc. Quant à nous, dans la mesure où l’on cherchait surtout les loisirs à deux, nous nous sommes plutôt laissé tenter par des séances de beauté et de bien-être au Spa Deep Nature. Nous nous sommes vraiment fait plaisir avec le sauna et le hammam. Je vous recommande particulièrement leur soin enveloppement corporel aux algues.

Prochaine escale : Giverny

Nous avons bien sûr terminé de manière très romantique notre soirée en dînant en tête à tête Il Giardino, le restaurant italien du domaine. Et comme il n’y avait pas du monde, nous avons vraiment profité de notre repas. Par la suite, nous sommes tout de suite allés nous coucher, car nous avions une journée assez chargée le lendemain.

Ma compagne nous a programmé une excursion à Giverny, sur le retour de notre domicile à Rouen, une commune française de la région Normandie. Ayant passé une partie de son enfance là-bas, cette dernière était très excitée de me faire découvrir les ruelles et les quartiers où elle a grandi. À dix heures, après un petit déjeuner très copieux, nous reprenons la route. Et même si je n’en avais pas trop envie, j’ai néanmoins repris le volant dans la mesure où Giverny se trouvait à une plus de 150 de kilomètres des Hauts de Bruyère.

Bien sûr, le village est surtout célèbre dans le monde pour avoir été le lieu de résidence Claude Monet. Le célèbre peintre de l’impressionniste y aurait passé près de quarante années de sa vie. L’on raconte même qu’il s’est beaucoup inspiré des paysages aquatiques de cette commune pour nombreux de ces tableaux. La certitude est que l’artiste est omniprésent dans la commune, car l’ensemble des sites touristiques nous ramenait à lui.

Nous nous sommes rendus dans son ancienne maison. La propriété abrite aujourd’hui la Fondation Claude Monet. Si vous avez la chance de vous y rendre, ne manquez sa la collection d’estampes japonaises du dix-huitième siècle. Personnellement, j’ai adoré nos ballades bucoliques dans le jardin très fleuri de clos normand.

Écrit par Dids le dans Vacances à la campagne

Réseaux sociaux

Poster un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : 4vphvrya2g