Découvrir la France via ses voies navigables

Bateau sur canal

Pour changer un peu des virées en voiture ou en camping-car à travers les quatre coins de l’Hexagone, je vous recommande le tourisme fluvial. Voici une autre manière très dépaysante de découvrir la richesse des régions françaises.

Le plus grand réseau navigable de l’Europe

Mon intérêt pour les croisières fluviales a commencé à la suite de mes vacances en Ile de France, un séjour d’une semaine tous frais payés gagné grâce à un jeu-concours en ligne auquel j’avais participé. Quelle était la particularité de ce voyage ? La découverte de la région se faisait essentiellement par l’intermédiaire des excursions et des promenades sur la Seine. Pendant les cinq jours, j’ai passé la majorité de mon temps sur le bateau, excepté lors des nombreuses escales pour rallier les sites touristiques que nous visitions.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé ce voyage, car j’ai découvert tout un autre univers que je ne connaissais pas du tout. La preuve, dès que l’occasion s’est présentée, j’ai immédiatement réitéré l’expérience. Mais pour cette fois, j’ai opté pour une croisière en Bretagne. Depuis, j’ai d’ailleurs remarqué que de nombreuses personnes ne juraient que par le tourisme au fil de l’eau. Et fort heureusement, la France a vraiment beaucoup à offrir de ce côté-là avec ses quelques 6700 kilomètres de canaux et de rivières navigables.

De plus, ces voies dédiées à la navigation des plaisanciers sont très bien entretenues. Je recommande cette formule aux personnes désirant sortir un peu des sentiers battus. L’avantage est la grande liberté de composer soi-même ses circuits touristiques en fonction des besoins et des disponibilités de chacun. Loin des bruits et des pollutions de la ville, la traversée se fait généralement dans le calme, vous laissant ainsi tout le temps d’admirer le paysage.

Pourquoi la location de bateau ?

Quelle que soit la région que vous voulez visiter, de plus en plus de prestataires de service se spécialisent dans le tourisme fluvial. Vous avez ainsi l’embarras du choix entre de simples balades récréatives ou de longues croisières. Deux possibilités se présentent alors aux personnes qui s’intéressent à cette navigation.

Barre de navigation

La première est d’opter pour des forfaits croisières. Avec cette formule, les parcours et les escales sont imposés. L’inconvénient est qu’il n’y a aucune liberté dans ses mouvements, car les croisiéristes sont dans l’obligation de respecter leurs itinéraires et leurs horaires. En outre, vous devez aussi partager le bateau, avec d’autres plaisanciers. D’où ma préférence pour la location de bateau. À mon grand bonheur, j’ai réussi à convaincre un de mes amis, autrefois skipper, d’endosser le rôle de capitaine, le temps d’un week-end, pour réaliser enfin cette magnifique balade fluviale de Glénac à Malestroit.

Et c’est comme cela que nous sous sommes retrouvés à dix sur le bateau. D’autres proches et connaissances nous ont également rejoints avec les membres de leurs familles. La location d’un bateau sans permis est tout à fait possible. La seule condition est que le chef d’équipage soit majeur. Cette pratique se rencontre de plus en plus en France. Nicols, le loueur plaisancier, a mis à notre disposition un bateau facile et très confortable à piloter. Cette croisière était aussi l’occasion pour moi de m’initier à la conduite de bateau : une aventure de plus !

Écrit par Dids le dans Vacances à la campagne

Réseaux sociaux

Poster un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : m3zndk9vy6